La société de production du Bien Commun

Partager sur :

La société de production du Bien Commun est une initiative portée par le Fonds du Bien commun pour toucher la société française par le biais d’œuvres audiovisuelles, vectrices d’émotions.

Marquer les esprits par l’image

Dans une société toujours plus dominée par l’image, l’audiovisuel est un vecteur puissant de sensibilisation au Bien Commun. C’est ainsi que le Fonds du Bien Commun a décidé de créer une société de production audiovisuelle pour produire des films, séries et documentaires. 

Le Fonds souhaite produire des œuvres de grande qualité tant sur le fond que la forme, afin de permettre à tous de s’émouvoir, de découvrir mais aussi de s’engager en vue du Bien Commun. Les films du Bien Commun visent à susciter des vocations, et d’initier une nouvelle génération d’acteurs engagés vers une société plus juste, libre et apaisée.

Pour mettre à bien ce projet, la société de production souhaite être utile à plusieurs niveaux. Elle ambitionne non seulement de réaliser les productions audiovisuelles, mais également de les accompagner après leurs sorties en salles. Elle agira également pour proposer ses films à des publics plus spécifiques tels que des associations, écoles, ou encore entreprises, et permettre à ceux-ci de continuer à « vivre » une fois qu’ils ne seront plus à l’affiche des salles de cinéma.

Hugo Becker dans le rôle de Charrette.

Prochainement au cinéma

Le Fonds du Bien Commun a d’ores et déjà participé à financer plusieurs projets.

Le premier projet est un film co-produit avec la société de production Puy du Fou Films, intitulé « Vaincre ou mourir », qui sortira en salles en décembre 2022. Ce documentaire, d’une très haute qualité cinématographique, avec un casting de premier plan (Hugo Becker, Gilles Cohen, Constance Gay, Grégory Fitoussi, etc.), est sans compromis avec le contexte historique et la profondeur de l’histoire de François Athanase Charette de La Contrie, dit « Charrette », personnage central. 

Le second projet est un film réalisé par la réalisatrice Cheyenne Carron, productrice indépendante, intitulé « Je m’abandonne à toi ». Celui-ci se penche sur la vie d’un aumônier au sein de la Légion Étrangère. En cours de tournage, il sortira en salles dans le courant de l’année 2023.

La structure de la société de production sera créée courant 2023, et dotée de moyens humains et financiers conséquents pour accélérer sa force de frappe.